Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fly n' wine.fr
Fly n' wine.fr
Menu
Collection Automne-Hiver 2010

Collection Automne-Hiver 2010

 

OMG!  Karl L. vient diner ce soir à l’improviste, et je n’ai rien d’autre au frigo qu’un Babybel millésime 2007...

 

Hors de question de faire une descente chez Picard, car notre Karl est très à cheval sur les saisons, il me faut trouver des produits frais… Oui mais comment faire, moi qui n’ai ni jardin, ni marché ouvert après 21 heures, pour savoir quel produit est de saison ?

 

Comme je ne suis pas normalement constituée, et que je pense « vin » avant « repas », j’envisage de sortir un vin de saison, à défaut d’un légume.

Or, le concept de vin de saison n’est pas évident à matérialiser, sauf peut-être chez nos amis anglais, qui ont toujours une longueur loufoque d’avance. Je me souviens d’une amie du fin fond du Gloucestershire, Kate M., qui partait à la cueillette des fruits de saison, pour vinifier et obtenir d’exquis, quoiqu’un peu râpeux, vins de sureau, de panais, de pomme de terre ou de quetsche.

Mais je n’ai aucune envie d’être accusée du meurtre de Karl L. pour cause de triple fermentation intra-gastrique, et j’oublie l’idée de vinifier ma mouture saisonnière.

 

Je balaye des yeux ma maisonnée sans paniquer, et remarque, sous le buffet, un carton reçu à la mort d’Oncle Albert, son héritage en quelque sorte.

Je l’ouvre, et découvre un trésor dont les éclats d’or m’éblouissent : ce sont des Sweet Bordeaux, ces vins doux, dits liquoreux, dont tout le monde parle. Décidément, entre le stock de Sweet Bordeaux et l’appartement aux Buttes Chaumont, Oncle Albert avait du flair !

 

Un dîner au vin blanc d’or, rien n’existe en ce monde de plus Automne-Hiver 2010…

Karl va ADORER.

  

 

Je commence à déboucher, pour goûter l’or liquide : ces vins se caractérisent par leur couleur « vieil or » qui évolue vers un ambre chaud avec l’âge. Leur teneur en sucres résiduels (ils sont sucrés) les rend plus faciles à boire pour les néophytes, par exemple servis bien frais à ces dames en apéritif.

En bouche, les arômes d'amande, de noisette, de coing, de mangue, d’ananas, de pêche compotée, d’abricot sec, de fruits de la passion et de miel en font des vins parfaits pour entamer l’automne en douceur.

Les notes florales de tilleul, d’acacia, de mimosa ou de chèvrefeuille me délectent et me font presque oublier que Karl L. sonne à la porte.

 

Je lui propose un petit dîner sympa:

 

Loupiac « on the Rocks » à l’apéro.

Karl L. est agréablement surpris qu’on ne lui resserve pas la vieille soupe du Champagne, tellement printemps-été 2009.

 

Gelée de Sainte Croix du Mont sur toast et foie gras.

Karl L. apprécie, mais pense à son tour de taille…

 

Melon au Sainte-Foy Bordeaux.

Karl L. aime ça. C’est le petit côté Saint-Trop’

 

Poulet  grillé au Cadillac.

Karl L. kiffe un max, et l’idée de revenir bientôt l’effleure.  

 

Poisson et sa sauce au Loupiac

Karl L. recommence à penser à son tour de taille, vu que l’on en est déjà au cinquième plat… J’en profite pour lui suggérer, s’il revient, d’emmener avec lui sa muse, celui qui généralement ne le quitte jamais : le sublimissime top model Baptiste Giabiconi…

 

Plateau de fromages bleus : Roquefort et Bleu d’Auvergne, servi avec un Barsac.

Karl L. réfléchit à emmener Baptiste Giabiconi la prochaine fois.

 

Cassolette de figues du jardin rôties au four et Sauternes.

Karl L. est conquis, mais un peu ballonné, lui qui ne se nourrit d’habitude que d’une feuille de fenouil au dîner.

 

Je profite de ce moment de volupté, où les arômes des liquoreux tapissent encore nos palais, pour dire à Karl L. que s’il emmène Baptiste the beauty, je leur concocterai un petit dîner tout asiatique arrosé de vin liquoreux, bon à se damner.

 

Bingo ! Karl L. est d’accord.  Les filles, dès que j’ai la date, je vous tiens au courant !

 

 

 

CreditMathieuAngladaAgenceSaisonDOr2.jpg

Credit Mathieu Anglada

 

 

Quelques recommandations de bouteilles, testées et approuvées par votre serviteur :

 

Caprice, appellation Sauternes, environ 12 Euros la bouteille. Idéal frais à l’apéro, ou pour offrir, dans sa bouteille « givrée ».

http://www.bastor-lamontagne.com

 

 Mon préféré: Château Dauphiné-Rondillon, appellation Loupiac, environ 12 Euros la bouteille.

http://www.vignoblesdarriet.fr/pag/fr/Prop_dauph.htm

 

 Clos Jean, appellation Loupiac, environ 12 Euros la bouteille.

http://www.vignoblesbord.fr/5-loupiac-clos-jean

 

Château Faugas, Premières Côtes de Bordeaux et Cadillac, environ 12 Euros la bouteille.

http://www.chateaufaugas.com/

 

Et si vous avez envie de tout goûter, l’association « Sweet Bordeaux » réunit tout le monde et organise des dégustations déjantées régulièrement à Paris. Retrouvez les dates sur :

http://www.sweetbordeaux.com/